UFC-Que Choisir de Saône et Loire

Bénévole, Les actions sur le terrain

L’UFC-Que Choisir de Saône et Loire était présente sur le salon « Respirez » à Autun les 11, 12 et 13 juin 2021

Ce salon était préparé par toute l’équipe d’EVENECO organisatrice de la foire économique de l’Autunois-Morvan, ouvert à tous les professionnels comme des acteurs du bâtiments, du bien-être, de l’énergie, de l’agriculture, des loisirs et aux associations.

Des tables rondes étaient diffusées en direct sur les réseaux sociaux sur différents thèmes (quelques exemples : les métiers manuels, manger local, la nouvelle énergie, « faisons-nous du bien à tout âge ! », l’agriculture raisonnée, tourisme et patrimoine, etc…).

Le Stand de l’U.F.C. Que Choisir de Saône et Loire a accueilli environ une quarantaine de personnes sur les 2,5 jours et répondu aux questions posées sur notre structure et nos missions (avec la confusion très fréquente entre la revue Que Choisir et l’association), le compteur Linky, les éoliennes, les pompes à chaleur, notre manière de traiter les litiges avec une juriste.

Une personne souhaiterait une enquête comparative sur les bas de contention : souvent chers et peu solides.

Gilles Castaing, président de l’association UFC Que Choisir de Saône et Loire, a participé également aux débats (que vous pouvez visionner sur la page FACEBOOK de l’U.F.C. Que Choisir de Saône et Loire) sur l’agriculture raisonnée et Catherine Castaing sur l’industrie et l’environnement.

S’agissant de l’agriculture raisonnée, les échanges ont porté, non pas sur « faut-il une agriculture conventionnelle ou bien raisonnée » mais davantage sur les perspectives en cours ou à venir pour qu’agriculteurs et consommateurs s’y retrouvent.

L’animateur nous a questionné pour savoir comment le consommateur pouvait s’y retrouver parmi les différents écolabels et autres logos figurant sur les produits vendus.

Il est à noter, la présence de l’évêque d’Autun qui, n’a pas voulu opposer les agriculteurs et les consommateurs.

En ce qui concerne l’industrie et l’environnement, les débats ont porté sur le recyclage et la réutilisation, l’écoconception, l’économie circulaire d’une part, et d’autre part sur l’acceptation des entreprises par le public et les synergies possibles via les éco zones. Les différents labels et les difficultés à s’y retrouver ont également été mentionnés.

 

Nous avons même eu la visite de « petit ours brun » sur le stand !

Autour de tous ces différents thèmes, 3 jours d’échanges sur un salon citoyen, donnant des clés pour la transition écologique, le mieux vivre ensemble… le mieux vivre tout court maintenant et dans le futur !