UFC-Que Choisir de Saône et Loire

Accueil, Alimentation, Commerce, Environnement / Eau / Energie

Le commerce équitable dans le monde et près de chez nous

Le 14 mai 2022 : la journée mondiale La journée mondiale du commerce équitable a été mise en place l’organisation mondiale du commerce équitable (WTFO)  en 2004, association mondiale de plus de 300 organisations réparties sur plus de 70 pays.

 

Et près de chez nous, il se passe quoi ? la quinzaine du commerce équitable près de chez vous :  https://www.quinzaine-commerce-equitable.org/evenements/

 

 

 

Mais qu’est-ce que le commerce équitable ?

En 2001 les différentes organisations de commerce équitable ont communément défini le commerce équitable comme :

« Un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète. Les organisations du commerce équitable, soutenues par les consommateurs, s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel.

Il repose sur bases suivantes :

Favoriser l’évolution des pratiques commerciales internationales pour privilégier un commerce plus juste.

Plus juste, il ne l’est pas seulement pour les producteurs et les agriculteurs, qui bénéficient d’une meilleure rémunération (les prix d’achat sont en effet basés sur les coûts de production) et d’une reconnaissance accrue de leur travail. Il l’est également pour les consommateurs, qui bénéficient d’un produit de très grande qualité pour un prix accessible (Alain Hohwiller, président Solidar’Monde)

 Valoriser le respect des droits de l’homme dans les échanges internationaux

Le commerce équitable est une forme de commerce international qui a notamment pour objectif d’assurer le respect des droits et le progrès économique et social des producteurs, artisans et agriculteurs. Pour cela, il s’appuie sur des chaînes commerciales plus courtes et plus transparentes.

Préserver l’environnement en faisant évoluer les modes de production pour les rendre écologiques.

Aujourd’hui, il coûte moins cher de polluer que de produire de manière saine et juste. Avec la mise en place du commerce équitable, les producteurs sont encouragés à diminuer tous les substances chimiques et privilégier des méthodes biologiques.  Le commerce équitable encourage donc à de meilleures pratiques environnementales et à l’application de méthodes responsables de production.

Encourager les modes de gouvernance démocratique afin d’avantager les décisions communes.

C’est  un outil permettant aux producteurs de s’organiser en mettant en place des coopératives démocratiques et transparentes pour être plus forts face au marché.

Pouvoir d’achat et commerce équitable : est-ce compatible ? 

Le secteur du commerce équitable ne bénéficie d’aucune aide publique.

Le coût des aliments et des boissons éthiques ou durables représente l’obstacle le plus important à leur démocratisation. Pour 42 % des non-consommateurs de produits éthiques en France, le prix est le premier élément dissuasif.(étude 2021)

Il est important de savoir que le commerce équitable amortit les prix du marché, que ce soit à la hausse ou à la baisse. Cela lui permet de garder des prix stables pour une juste rémunération des producteurs, mais aussi pour favoriser l’accès des consommateurs à ces produits

Le marché du commerce équitable poursuit sa progression. En 2020, il a connu une croissance exceptionnelle de +12 %, tandis que la vente de produits bio et équitables a augmenté de 3 % en 2021.

Les produits équitables ne sont plus aussi chers qu’avant. C’est une des conséquences de l’effet de masse : plus on vend un produit, plus il peut se vendre un bon prix… Ainsi, on peut trouver un café labellisé bio et équitable à moins de 3 euros en grande distribution, alors que de grandes marques proposent souvent plus cher un café qui n’est ni bio ni équitable !

les consommateurs français font des choix préférentiels au bénéfice des produits équitables, mais aussi biologiques. Les produits bénéficiant de la double labellisation représentent en effet 84% des ventes de produits équitables de provenance internationale en France, et 47% pour ceux d’origine nationale. La complémentarité entre agriculture biologique et équitable est sans doute un élément particulièrement recherché par les consommateurs parce que ces derniers peuvent associer ces deux dimensions dans une même conception éthico-environnementale, la double labellisation permettant de combiner des garanties de justice économique et de préservation de l’environnement.

Sommes-nous prêts alors à payer un prix « juste pour le producteur et le consommateur » ? : « si on décide d’acheter un produit équitable, on le fait pour une bonne action, pour soutenir certaines valeurs éthiques » (Roseline, 53 ans), « pour les produits équitables c’est le respect des critères sociaux  »  (Virginie, 27 ans), « il est un petit peu plus cher mais il est très bon donc je le prends quand même » (Irène, 49 ans). pour en savoir plus : https://hal.univ-angers.fr/hal-02794183/document

Mais tous les produits équitables ne sont pas forcément plus chers : comparez le pris du café issu du commerce équitable et celui de grandes marques, vous serez surpris !

Label, oui, mais le(s)quel(s) ?

Le manque d’information et de compréhension des consommateurs joue un rôle important : ainsi, plus de la moitié des Français (57 %) disent qu’ils achèteraient des produits certifiés équitables plus souvent s’ils bénéficiaient d’informations plus claires sur la signification des labels.

Un bon nombre de logos, de certifications et d’appellations (éthique, solidaire, durable, équitable, etc.) apparaissent de plus

en plus sur les emballages des produits de consommation : comment s’y retrouver ?

Quels sont les « bons » logos et ceux qui sont « trompeurs »? A quoi se fier , à quoi chacun fait-il référence :  La protection de l’environnement ? Le respect des travailleurs ?

Consultez le petit guide établi par Equiterre, emportez le avec vous, il vous aidera dans vos choix  !

https://legacy.equiterre.org/sites/fichiers/divers/depliant_lethique_derriere_letiquette.pdf

Et sinon, sachez que le Symbole des producteurs Paysans et le label Bio Equitable en France défendent le modèle de l’agriculture paysanne, que le commerce équitable  soutient.

Alors,            en faisant vos courses la prochaine fois, regardez les logos, les prix, et choisissez le commerce équitable ! il est équitable pour les producteurs éloignés, mais aussi ceux qui sont près de chez vous !

Pour approfondir le sujet :

https://www.equiterre.org/fr/articles/solution-guide-des-certifications-en-commerce-equitable

https://www.citeco.fr/le-commerce-equitable-label-juste-prix

https://www.ethiquable.coop/page-rubrique-qui-sommes-nous/labels-commerce-equitable

https://testavis.fr/consommation-responsable-definition-concept/