UFC-Que Choisir de Saône et Loire

Environnement / Eau / Energie

LE DEPARTEMENT DE SAONE ET LOIRE DE PLUS EN PLUS TOUCHE PAR LA SECHERESSE

Alors que le dernier Comité Départemental de la Ressource en Eau du 20 juillet en préfecture vient tous juste de se terminer, le constat est alarmant : plusieurs bassins de l’Est du département passent en Alerte Renforcée « sécheresse ».

La météo des prochains jours est sans appel : du temps très chaud et très sec à venir, sauf quelques pluies éventuelles dues à des orages épars.

Nos ressources en eau diminuent : malgré les pluies de fin juin, les réserves de nos principaux barrages ont diminué de 5% depuis le début du mois. Dans les bassins de l’Arroux et de la Grosne, dans la Bresse, les assecs se multiplient et les écoulements d’eau se raréfient.

Dans les départements voisins, le constat est le même : la sécheresse est présente partout.

Quels sont les impacts de cette situation ?

Il est noté une augmentation de la consommation d’eau : remplissage de piscines, arrosages plus importants, mais également un nombre de fuites dans les réseaux en augmentation. Les terrains très secs, de fortes pluies conduisent à des gonflements et des rétractations de nos terrains très argileux.

Nos captages d’eau potable sont très souvent interconnectés entre eux, ce qui permet d’assurer globalement un débit stable. Mais l’ARS signale un risque de tension du fait de la météo très sèche à venir.

Certaines activités doivent être reportées : travaux, nettoyages, arrosages par exemple.

Agriculteurs et industriels doivent réaliser des efforts pour réduire leur consommation d’eau : et nous consommateurs, que devons-nous faire ?

L’arrêté préfectoral « sécheresse » du 20 juillet 2022, comprenant la carte et le détail des mesures, est accessible via le lien ici

Comment faire pour réduire notre consommation d’eau au maximum et votre facture par la même occasion? Quelques rappels de bonnes pratiques :

  • Utiliser une cuvette pour laver les légumes : ainsi toute l’eau est réutilisée pour arroser les plantes, ce qui n’est pas le cas lorsqu’on le fait directement dans l’évier.
  • Arroser votre potager le matin tôt ou le soir pour éviter l’évaporation : utiliser de préférence l’eau de vos récupérateurs d’eau de pluie. Profitez-en pour en acquérir si vous pouvez en installer facilement.
  • Eviter au maximum la vaisselle à la main si vous avez un lave-vaisselle : elle consomme beaucoup plus que ce dernier. Et remplissez-le au maximum pour réduire le nombre de vaisselles, et donc moins dépenser d’énergie et d’eau.
  • Vous n’avez pas cette chance ? Là encore, ne pas laisser l’eau couler pour laver et rincer la vaisselle, mais fermer l’évier.
  • Et pour les douches ? Par cette chaleur, on a envie d’en prendre plusieurs : une seule serait la bienvenue pour ménager notre ressource ! Et si vous avez des consommateurs de douches qui durent 10 minutes, essayez les challenges avec récompense à la clé : dispense de ménage, de couvert ou de courses, ou tout autre solution de votre choix ! Et surtout mettez bien en avant les efforts réalisés !
  • Et pour les plus chanceux, bien sûr, ne plus rajouter d’eau dans votre piscine : tant pis, le niveau baisse mais vous pouvez encore patauger ! Evitez les éclaboussures et les sorties d’eau intempestives lors des chahuts !